Le velo electrique c’est la grande classe !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Pratique, économique et écologique, le velo electrique est un moyen de transport ultra-contemporain. Depuis quelques années, on l’aperçoit de plus en plus dans les grandes villes mais aussi dans les petits villages français ! Équipé d’un moteur et d’une batterie, il procure une véritable aide au pédalage. Et oui, pour pouvoir l’utiliser, il est quand même nécessaire de pédaler ! Ce n’est pas un vélo pour assistés où il suffit d’appuyer sur un bouton pour avancer ! Avec lui, tout devient plus facile : le démarrage après un feu rouge n’est plus compliqué, la montée d’une côte s’effectue beaucoup plus rapidement… Et en plus, il permet de faire un peu de sport. Tout comme avec un vélo traditionnel, on travaille les muscles et on fait bouger son corps ! Selon l’OMS, 30 minutes de vélo par jour peuvent augmenter l’espérance de vie de 8 ans !

velo electrique

Tout autant écologique que pratique, le velo electrique permet de remplacer la voiture. Avec lui, on peut aller au bureau, faire quelques courses au supermarché, se rendre à la salle de sport, retrouver les copains pour boire un verre, se balader le dimanche matin… Il est idéal pour effectuer des trajets courts : 10 km maximum. En l’utilisant, on évite de prendre la voiture pour les petits trajets et surtout on réduit les émissions de C02. En effet, comme il fonctionne à l’électricité, il ne rejette aucun aucune particule fine.

Disponible également sous la forme de vélo pliant, ce modèle de velo electrique est idéal pour combiner plusieurs modes de transport : métro, tram, bus, train, voiture… Ainsi, le jeune actif travaillant à Paris et qui habite en banlieue peut prendre le RER, le métro et ensuite se déplacer en vélo jusqu’à son bureau. Avec ce type de vélo, il fera un peu de sport tout en faisant un peu moins d’efforts physiques. Il n’arrivera donc pas au bureau dégoulinant de sueur désagréable !

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »